Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Ben Aflleck élu "Artiste de l'année 2012"


Rédigé le Jeudi 29 Novembre 2012 à 16:38 | Lu 93 fois | 0 commentaire(s)



Ben Aflleck élu "Artiste de l'année 2012"

Et si 2012 était l'année Ben Affleck ?
Il y a encore quelques mois, on était à des années lumières d'imaginer cela possible, mais c'est un fait, avec le temps, Ben Affleck est devenu un cinéaste inspiré, un mari aimant, et un père bienveillant. Une sorte de Superman hollywoodien qui, après avoir roulé des mécaniques dans des films insupportables, se serait rangé pour écrire l'histoire.
Et cette performance est d'autant plus surprenante qu'il revient de loin. Propulsé sur le devant de la scène à la fin des années 90 grâce au succès de Will Hunting (pour lequel il reçoit l'Oscar du meilleur scénario avec Matt Damon), c'est surtout ce dernier (qui s'était réservé le beau rôle dans le film de Gus Van Sant) qui sortira grandi de ces débuts.
La suite, entre carrière de comédien sans saveur - Armageddon, Les Initiés, Piège Fatal, Un amour infini, ou Amours troubles - et vie privée donnée en pâture aux tabloïds - son désastreux mariage avec Jennifer Lopez -, Ben Affleck n'avait rien d'enviable et l'on était en droit de douter de ses talents.
Mais une femme - comme souvent - passa par là et changea la donne. Sur le tournage de Daredevil (2002, un film une fois encore très oubliable), Ben rencontra Jennifer Garner, alors neo-actiongirl grâce au succès de la série Alias. Coup de foudre immédiat.
Dix ans de mariage et trois enfants plus tard, Ben Aflleck est au sommet de son art.D'acteur médiocre et horripilant, il est passé à jeune réalisateur américain à suivre. Mieux, quasiment à cinéaste contemporain majeur, qui, en trois films - Gone Baby Gone, The Town, et Argo -, a su dessiner les prémices d'une carrière derrière la caméra dont il peut déjà être fier.
Récemment consacré réalisateur de l'année par le magazine GQ, Ben Affleck, tout juste 40 ans, vient d'être élu "Artsite de l'année" par la Bible du divertissement outre-Atlantique, Entertainement Weekly.Un prix mérité, pour celui qui (...) Lire la suite de l'article sur premiere.fr





Publicité



Facebook