Basket Ball 3eme tout Garçon Phase 2 : Le SLBC s’enlise au moment où l’UGB se ressaisit


Rédigé le Mardi 2 Avril 2013 à 02:49 | Lu 77 fois | 0 commentaire(s)


La surprise de ses play-offs est la deuxième défaite successive des joueurs du SLBC. Jamais depuis le début du championnat 2012-2013, les saint-louisiens n’ont enchainé deux défaites, ça y’est, c’est chose faite, les poulains de Adramé Seck absent du banc ont essuyé leur deuxième débâcle après trois journée.


Basket Ball 3eme tout Garçon Phase 2 : Le SLBC s’enlise au moment où l’UGB se ressaisit
Leur tombeur le DUC, qui croyait avoir fait l’essentiel après les deux premiers quart-temps ont eu chaud dans le 3ème et en début de quatrième. Les joueurs du SLBC méconnaissables en début de partie n’ont pas pour la première depuis le début du championnat atteint les 20 points (7 à 24 et 19-36). Gênés par les grands gabarits dakarois, les ndar ndar avaient du mal à développer leur basket vif et alerte.  En seconde période, galvanisé par le public ils se retrouvent et infligent un 25 – 14 à leurs adversaires qui commencent à douter. Younous Diop muselé, multiplie les fautes. Plus que 6 points de retard, les saint-louisiens entament bien le dernier quart et se retrouvent en moins d’une minute à deux points (50 – 52) des visiteurs qui perdent le nord. Pressés de tuer le match, ils confondent vitesse et précipitation en ratant à deux reprises la balle d’égalisation et commence pour eux un autre moment de flottement que les poulains de Parfait Adjuvon exploitent et terminent en force score final 66 à 52 en faveur des étudiants du DUC.
En seconde d’autres  étudiants, cette fois ci saint-louisiens faisaient face à une équipe de Gorée sur une bonne lancée. Les pensionnaires de Sanar qui relèvent d’une défaite et privé de Mamadou Ndoye ont du mal à rentrer dans la partie (11-10). C’est dans le second quart temps que Pape Mor Faye toujours égal à lui-même (meilleur marqueur avec 27 points) et Ibrahima Mbengue (18 pts dont 3 tirs primés) se trouvent et permettent à leur club d’aller à la pause avec 8 points d’avance (30 à 22). En seconde période, les étudiants maintiennent le rythme, conservent leur avance jusqu’à la fin de la partie et gagnent sur la marque de 69 à 58.
Sensport




Publicité



Facebook