Barthélémy Dias et Tanor Dieng accusés d’avoir vendu une partie de la Maison du parti socialiste


Rédigé le Mardi 11 Février 2014 à 11:30 | Lu 62 fois | 2 commentaire(s)


Un nommé Ahma Diop, président du Collectif pour la sauvegarde du patrimoine du Parti socialiste, ancien responsable des jeunes de la troisième Coordination de Dakar et représentant du Ps à Naples en Italie, a porté de graves accusations contre Ousmane Tanor Dieng et Barthélémy Dias. Il les accuse d’avoir vendu une partie de la maison du Parti socialiste qui servira à édifier une station de carburant. «Je n’ai aucun intérêt à raconter des choses inexactes. Je suis dans le Parti socialiste depuis 1986. J’ai été responsable des jeunes de la 3e Coordination (Biscuiterie, Dakar) de 1996 à 2000. Et puis représentant du parti à Naples (Italie). Si j’ai tenu à parler à la presse, c’est que l’heure est grave au Parti socialiste. Comment imaginez-vous que Barthélémy Dias, avec la complicité d’Ousmane Tanor Dieng, puisse vendre une partie de la Maison du parti à Total pour qu’il y érige une station services ? C’est invraisemblable», accuse Ahma Diop dans les colonnes de l’Obs.

«La vérité, c’est que Barthélémy Dias, en tant que maire, s’était engagé à trouver un terrain à Total sur la Vdn pour une station services. Sans succès. C’est ainsi qu’il a proposé à l’entreprise cette partie de la Maison du parti à la frontière avec la Mosquée mouride, Massalikoul Djinane. Ils se sont entendus sur un prix qui tourne autour d’une centaine de millions et Tanor a avalisé la vente. C’est incompréhensible, poursuit Ahma Diop, d’autant plus que le Ps a des élus dont des maires et des députés, mais aussi des ministres qui peuvent prendre en charge la gestion de la Maison du parti. Parce que selon des informations vérifiées, ils expliquent la vente du terrain par cela. Ce n’est pas sérieux», peste-t-il.

Interrogé, Barthélémy Dias dit ne pas connaître son accusateur. «Je ne connais pas ce Ahma Diop, mais s’il est courageux et sûr de ses accusations, je le mets au défi d’assumer ses propos et il ira en prison. Je sais ce qu’il y a derrière cette sortie, mais il faut savoir raison garder», réagit-il.


Barthélémy Dias et Tanor Dieng accusés d’avoir vendu une partie de la Maison du parti socialiste




Publicité



Facebook