Baisse de popularité de Latif Coulibaby : 80% des sénégalais disent être déçus de lui


Rédigé le Vendredi 12 Juillet 2013 à 15:15 | Lu 122 fois | 1 commentaire(s)


VIPEOPLES.NET à établit un sondage pour évaluer la cote de popularité du Ministre Latif Coulibaly. 80% des sénégalais déclarent être mécontents de lui depuis qu’il a rejoint le gouvernement de Macky Sall . Il est donc passé de « chouchou des sénégalais » à « ennemis des sénégalais ». Latif Coulibaly est de plus en plus en baisse de popularité et cela, depuis qu’il est devenu Ministre de la Bonne Gouvernance.


Baisse de popularité de Latif Coulibaby : 80% des sénégalais disent être déçus de lui
Ancien journaliste de renom, les passe-temps de Latif étaient de combattre et de dénoncer violemment  les dérives de l’ancien Président, Abdoulaye Wade et son fils.
 
« Abdoulaye Wade est la synthèse de tous les défauts et de tous les vices qui peuvent habiter un chef d’Etat  ». Cette affirmation lui a valu la sympathie des sénégalais sinon comment  comprendre que son dernier livre « Contes et mécomptes de l’Anoci » se soit entièrement vendu alors que le coût unitaire était de 10 000 f CFA ? C’est un record en Afrique.  « Dix mille exemplaires qui se vendent en quelques jours et autant à Paris, il ne peut pas avoir meilleure réponse, une meilleure réaction » a-t-il déclaré dans une interview accordée à la Voix Plus.
 
Macky Sall a-t-il su apprivoiser la bête ?
 
Avant qu’il n’accepte ce poste, Latif s'occupait déjà des questions de bonne gouvernance depuis six mois, mais c'était à la présidence, en tant que conseiller de Sall. Écrivain, il consacrait son temps à enquêter sur comment Abdoulaye Wade gérait le pays. Il  prennait alors le rôle de contrôleur: « Vous savez, dans nos pays, on a des institutions théoriquement dédiées au contrôle des structures étatiques, mais presque toutes ces institutions comme la Cour des comptes, l’inspection générale d’Etat, le contrôle financier, etc. n’ont en aucun moment contrôlé la structure de Karim Wade depuis sa mise en place en 2004 » souligne-t-il toujours à La Voix Plus.
 
Pourquoi Macky Sall ne l'a-t-il pas nommé Ministre de la communication et des télécommunications par exemple? Il fallait faire taire celui qui cherchait toujours la bête noire dans ses investigations. Un cadeau empoisonné que Latif n'a pas hésité à rejeter.
 
Il s'attire les foudres des sénégalais
 
C'est un sentiment de trahison que l'ancien journaliste à laissé à la population sénégalaise. Le mythe de "grand et audacieux journaliste" se retrouve corrompu. "Voilà Un discours contradictoire et des convictions bien éphémères" disent-ils. Avec cette nomination, dénoncer la gestion du pays c'est aussi dénoncer les actions du Ministre de la bonne gouvernance, Latif Coulibaly.  " L'ancien journaliste sénégalais a préféré vendre sa crédibilité au profil d'une récompense éphémère. Macky a su indirectement acheté son silence", déprécie Pape Sidibé, citoyen sénégalais. Une stratégie que le Président de la République a certainement murement réfléchi avant de jouer carte sur table.




1.Posté par Babo Niang Sy le 13/07/2013 00:50
tout le monde a été déçu de lui

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook