BIBO BOURGI dépose une autorisation de sortie pour des raisons de maladie


Rédigé le Vendredi 20 Septembre 2013 à 15:26 | Lu 204 fois | 0 commentaire(s)


Bibo Bourgi est revenu à la charge devant la Commission d’instruction de la Crei pour déposer sa requête. Selon des sources fiables, Ibrahim Abou Khalil a déposé avant-hier, via ses conseils, une requête sur la table du juge Cheikh Bèye afin d’obtenir une autorisation de sortie pour aller se soigner. La première demande avait été rejetée au mois de juillet.


BIBO BOURGI dépose une autorisation de sortie pour des raisons de maladie
Depuis sa mise en liberté provisoire le 18 juin dernier, pour raison de santé, Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi est toujours au Sénégal. La Commission d’instruction près la Cour de répression de l’enrichissment illicite (Crei) avait assorti sa décision d’une interdiction de sortie du territoire national. Ce, pour tout le trio malade; à savoir Bourgi, Mbaye Ndiaye et Pape Samba Diassé. Mais si l’on en croit des sources fiables, l’ami de Karim Wade a déposé depuis mercredi dernier une requête aux            fins d’autorisation de sortie du territoire pour des raisons médicales. Bibo Bourgi qui invoque toujours sa maladie, argue qu’il est dans une situation critique, urgente qui veut qu’il se rende dare-dare auprès de son médecin traitant qui se trouve à l’hôpital militaire Val-de-Grace en France.
Ce sont quasiment les mêmes motifs invoqués devant l’équipe du juge Cheikh Ahmed Tidiane Bèye et qui lui avaient valu le bénéfice d’une liberté provisoire. Cependant, au mois de juin, la Ci qui était dans les programmations pour les auditions des témoins n’était donc pas dans les dispositions de laisser quelqu’un sortir, puisqu’elle pouvait avoir besoin de cette personne éventuellement. Qui plus est, les auditions sur le fond du dossier devaient également suivre immédiatement.
Mais après avoir presque bouclé les 6 mois autorisés par les textes, pour éviter une levée immédiate du mandat de dépôt pour Karim Wade et ses complices présumés d’enrichissement illicite, une nouvelle formule a été trouvée consistant à invoquer des «faits nouveaux» justifiant une nouvelle mise en demeure pour le fils de l’ancien président de la République. L’ancien ministre des Infrastructures embarquant tout le monde dans sa chute, Bibo Bourgi et Cie sont également obligés d’attendre. D’où, certainement, la seconde demande de mise en liberté provisoire des conseils de Bibo Bourgi.
De son côté, Pape Samba Diassé, selon une source digne de foi, se prépare également à déposer sa requête pour pouvoir se soigner en Europe. Bibo Bourgi souffre de cardio-pathologie, selon le rapport d’expertise ; Pape Samba Diassé également présente un problème cardiaque.
L'AS




Publicité



Facebook