Anelka : "Je ne suis ni antisémite, ni raciste et j'assume totalement mon geste"


Rédigé le Lundi 30 Décembre 2013 à 07:00 | Lu 171 fois | 0 commentaire(s)


SPORT
Après avoir reproduit la "quenelle" de Dieudonné, le joueur de football Nicolas Anelka, qui encourt des sanctions, s'est défendu dimanche soir en affirmant qu'il s'agissait d'"un geste anti-système".

Nicolas Anelka assume son geste et le fait savoir. Dans une série de tweets publiés dimanche soir, l'attaquant français écrit : "Signification de quenelle : anti-système. Je ne sais pas ce que le mot religion vient faire dans cette histoire ! Cette quenelle est une dédicace à Dieudonné. En ce qui concerne les ministres (ndlr : Valérie Fourneyron a condamné samedi soir ce geste) qui donnent leurs propres interprétations de ma quenelle, ce sont eux qui créent l'amalgame et la polémique sans savoir ce que signifie vraiment ce geste ! Je demanderai donc aux gens de ne pas se faire duper par les médias. Et bien sûr, je ne suis ni antisémite, ni raciste, et j'assume totalement mon geste".

Samedi, le joueur, qui a marqué ses deux premiers buts de la saison avec West Bromwich Albion contre West Ham en championnat d'Angleterre (3-3), a créé une polémique en fêtant son premier but avec une "quenelle". Ce geste, créé par son ami l'humoriste-polémiste Dieudonné, est un bras tendu vers le bas, l'autre croisé à travers la poitrine. Il est considéré comme un salut antisémite par certains, et comme un simple bras d'honneur anti-système par d'autres.
lci


Anelka : "Je ne suis ni antisémite, ni raciste et j'assume totalement mon geste"




Publicité



Facebook