Ameth Amar, PDG de la Nouvelle Minoterie africaine, NMA.


Rédigé le Dimanche 14 Juillet 2013 à 04:03 | Lu 319 fois | 0 commentaire(s)



Ameth Amar, PDG de la Nouvelle Minoterie africaine, NMA.
Des pâtes, oui mais des Pastami

« J’ai constitué mon capital de départ, il y a plus de trente ans, en retapant une vieille auto. Sa vente m’a permis de démarrer », se rappelle cet autodidacte de 50 ans. Ameth Amar a bâti un empire agro-industriel de 30 milliards de F CFA (près de 46 millions d’euros) de chiffre d’affaires. Spécialisée dans les farines boulangères et les aliments pour animaux, l’entreprise produit aujourd’hui 200 tonnes de farine de blé par jour. Il est loin, le temps où son PDG était un petit opérateur sur le port de Dakar… Ameth Amar a aujourd’hui de nouvelles ambitions. Lancée il y a un an, sa nouvelle usine de pâtes alimentaires – Pastami –, dotée de machines italiennes, produit déjà 40 t de pâtes par jour, qui ont investi toutes les grandes surfaces de la capitale. Objectif ? Devenir aussi le fabricant de marques de grandes enseignes comme Casino. Où s’arrêtera-t-il ?"