Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Ag élective de la Fédération sénégalaise, ce samedi: Mbaye Diouf Dia et Louis Lamotte défient Me Augustin Senghor


Rédigé le Samedi 12 Août 2017 à 16:14 | Lu 54 fois | 0 commentaire(s)


L’Assemblée générale (Ag) élective de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) se tient ce samedi au stade Léopold Senghor. Candidat à sa propre succession, Me Augustin Senghor fera face à deux challengers.


Ag élective de la Fédération sénégalaise, ce samedi: Mbaye Diouf Dia et Louis Lamotte défient Me Augustin Senghor
Le nouveau président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) sera connu ce samedi, à l’issue de l’Assemblée générale (Ag) élective. En plus du président, 16 autres membres du Comité exécutif seront élus par leurs pairs, dans le cadre d’élections sectorielles. Cette quête va opposer trois challengers : le président sortant, Me Augustin Senghor, le président de Mbour Petite Côte (Mpc), Mbaye Diouf Dia, et l’ancien vice-président de cette même Fsf, Louis Lamotte. 

Me Senghor, le poids de l’expérience 

A la tête de la Fédé depuis 2009, Me Augustin Emmanuel Senghor ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ceci étant, il s’appuie sur son programme dénommé ‘‘Horizon Foot 2021’’ pour ‘‘consolider les acquis’’ déjà notés. Malgré les nombreux échecs de l’équipe première du Sénégal, le président de l’Us Gorée compte poursuivre l’aventure et gagner une première Coupe d’Afrique des nations (Can) pour le ‘’pays de la Teranga’’. 

Outre l’équipe A, il compte ‘‘favoriser la création de centres de formation au sein des clubs’’, pour dénicher de nouvelles pépites et promouvoir le football féminin, le beach soccer et le futsal. 

Diouf Dia et le défi de la petite catégorie 

L’actuel président de Mbour Petite Côte convoite le fauteuil de la Fédération sénégalaise de football qu’il fréquente depuis un certain moment, maintenant. Membre du Comité exécutif et en charge la petite catégorie depuis 2013, Mbaye Diouf Dia a réussi à hisser le Sénégal au rang de vice-champion d’Afrique en 2015 et en 2017 avec les U20. Et c’est sous sa direction que les "Lionceaux" ont atteint les demi-finales de la Coupe du monde en 2015 en Nouvelle-Zélande. Un bilan assez reluisant pour ce capitaine de la douane, qui compte apporter un vent nouveau et ‘‘réaliser ce que Me Senghor n’a pu faire’’. 

Le renouveau de Louis Lamotte 

Un des précurseurs de la professionnalisation du football sénégalais qu’il appelle ‘‘mon bébé’’, Louis Lamotte a axé son programme sur la rupture. Selon lui, le football sénégalais doit partir sur de nouveaux paradigmes pour atteindre de nouvelles perspectives. 

L’ancien président de la Compagnie sucrière sénégalaise (Css, actuelle Assur) veut ‘‘changer la conception de la finalité’’ de l’instance dirigeante du foot sénégalais. Il aspire à diriger la fédération ‘’comme une entreprise’’ et compte ‘‘résorber le gap’’ en infrastructures dont souffre le football national. 

Source: EnQuête


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook