Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Affaire N’dèye Khady Guèye : Vers de nouveaux développements dans l’affaire du FPE


Rédigé le Lundi 10 Juin 2013 à 11:56 | Lu 80 fois | 0 commentaire(s)



Affaire N’dèye Khady Guèye : Vers de nouveaux développements dans l’affaire du FPE
Le Doyen des Juges Maha Sémou Diouf va entendre sur le fond, le Mardi 11 Juin, N’dèye Khady Guèye, l’ancienne administratrice du FPE, celle qui avait défrayé la chronique en voulant cautionner des biens d’une valeur de plus 2,5 Milliards de nos francs, alors qu’elle est poursuivie pour Détournement de Deniers Publics, Faux, Usage de Faux, etc… Ainsi donc, elle et ses avocats auront l’occasion de plaider leur cause, qui ne semble pas gagnée d’avance, si l’on se fie aux échos qui nous sont parvenus à la suite des délégations signées par le Doyen des juges, faisant état d’une gestion peu vertueuse dans le mode de financement qui avait cours dans la maison. Nous n’en citerons à titre d’exemple que les dossiers de la MEC/TRANS, d’AMERGER ou de pseudo Groupements féminins dirigés par des proches du défunt régime.

Pour preuve, nombre de personnes ont été entendues dans le cadre de cette affaire et la plupart ont toujours impliqué l’ex administratrice. Mais ce qui risque de corser le plus les charges qui pèsent sur Ndèye Khady Guèye sera sans nul doute la déposition de son complice, le Gérant de la Société Africaine de Patrimoine (SAP) qui aurait fait d’accablantes révélations concernant sa structure, mais qui lui auront tout de même permis de se tirer d’affaire et de recouvrer la liberté. Non sans enfoncer son ex patronne qui apparemment voulait faire de lui, le dindon de la farce dans cette affaire. Le gros regret à avoir, selon un proche de Ndèye Khady Guèye, a été son obstination à s’opposer à la dissolution de la SAP et toute la polémique qui s’en est suivie : "si elle avait dès le début accepté de dissoudre la SAP comme on le lui réclamait, et laissé l’État et le nouvel administrateur désigné, continuer dans la voie de la bancarisation du FPE qu’ils avaient choisie, elle n’en serait pas là actuellement ; peut être qu’elle aurait même pu éviter la prison, mais son entêtement et sa volonté de croiser le fer avec tout un État l’aura perdue. J’espère qu’avec son séjour carcéral, la sagesse et la raison prévaudront ! »




Publicité



Facebook