Affaire Dp World : Le procureur spécial blanchit Karim Wade


Rédigé le Mercredi 31 Juillet 2013 à 12:09 | Lu 51 fois | 0 commentaire(s)


A mesure qu’on s’approche de la date fatidique de la fin de la succion du volet Karim Wade, du dossier de la traque des biens mal acquis qui vaut au fils de l’ancien président de la République et à ses sept (7) co-inculpés le mandat de dépôt, des rebondissements spectaculaires surgissent dans le chapitre qui représente près de quatre-cent (400) milliards sur les six-cent quatre-vingt quatorze (694) milliards.


Affaire Dp World : Le procureur spécial blanchit Karim Wade

En effet, nos confrères du quotidien L’As qui donnent l’information ont trouvé plutôt bizarre que le parquet spécial qui avait requis la mise sous administration provisoire de Dp World ait fait un autre réquisitoire le 25 du mois courant pour demander que cette mesure soit levée du moment où aucun mouvement suspect n’a été constaté entre Dp World et les sociétés off-shore logées aux îles Vierges réputées être des paradis fiscaux.

Jointe au téléphone par les soins de nos confrères, une source judiciaire explique que si le procureur spécial estime qu’il faut lever l’administration provisoire, la conclusion qui coule de source, c’est que Dp World n’est pas la propriété de Karim Wade. La même source de rappeler que malgré la demande formulée par la société dubaïote, qui avait fourni tous les éléments prouvant que l’entreprise n’est pas la société de l’ancien ministre de la Coopération internationale, le parquet spécial avait estimé la demande irrecevable.

À noter par ailleurs qu’à une quinzaine de jours de la fin de la mise en demeure servie par le parquet spécial à Karim Wade, le président de Dp World, Mohamed Sharaf avait fait un communiqué dans lequel il était clairement écrit que Dp World appartient à hauteur de 90 % au groupe dubaïote.





Publicité



Facebook