Abus de confiance : Cheikh Amar encore ‘’floué’’ pour 400 millions


Rédigé le Mardi 21 Janvier 2014 à 12:08 | Lu 158 fois | 0 commentaire(s)



Abus de confiance : Cheikh Amar encore ‘’floué’’ pour 400 millions
Victime récemment d’une escroquerie par une personne qui se disait être mandatée par le Premier ministre Aminata Touré, l'homme d’affaires Cheikh Amar se retrouve à nouveau floué. Lui et une de ses proches ont été victimes d’abus de confiance. Et c’est au niveau de la Division des investigations criminelles (DIC) qu’ils ont porté plainte contre un certain Abdoulaye Mar Fall, un administrateur de sociétés. Ce dernier qui serait également un courtier d’affaires, a reçu de Cheikh Amar une commande de marchandises d’une valeur de 656 000 dollars soit environ 328 millions de francs Cfa.

Il s’agit de plus de 130 machines presseuses d’huile que le mis en cause devait acheter en Chine. Mais également des carreaux et du matériel sanitaire d’une valeur de 150 000 dollars, soit 50 millions de F Cfa environ. Mais depuis lors, Cheikh Amar attend toujours la livraison de la marchandise. Face aux promesses non tenues du sieur Fall, il a fini par saisir la justice tout comme son parent. Arrêté, le mis en cause a passé quatre jours en garde-à-vue avant d’être déféré au parquet hier. Après une journée passée à la cave du tribunal, Abdoulaye Mar Fall a été transféré au commissariat central car il a fait l’objet d’un retour de parquet.
Enqûete




Publicité



Facebook