Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

APRES AVOIR IMPLORE PARDON POUR BARA GAYE Coumba Gaye valide la traque des biens mal acquis


Rédigé le Lundi 5 Août 2013 à 10:31 | Lu 249 fois | 1 commentaire(s)


Coumba Gaye implore la clémence pour son « frère Bara Gaye »et défend la traque des biens supposés mal acquis. L'ancienne ministre déléguée se prononçait à l'occasion d'un ndogou organisé hier, en faveur des talibé de Dangou Nord (commune de Rufisque nord).


APRES AVOIR IMPLORE PARDON POUR BARA GAYE Coumba Gaye valide la traque des biens mal acquis
L’ancienne  ministre  chargée  de la promotion des droits de l’homme  sous le régime de maitre  Abdoulaye Wade s’est prononcée  sur l’actualité  des responsables de son parti, sous les feux  des projecteurs  depuis la chute  de leur parti. Coumba  Gaye a exprimé toute sa désolation par  rapport à l’incarcération de celui qui était devenu son frère ennemi et rival au sein de l’Union des  jeunesses travaillistes libérales (Ujtl). 

Face aux journalistes, l’ancien ministre sous le président Abdoulaye Wade a imploré la clémence du président de la République Macky Sall. « Nous faisons tous partie de sa famille qui ne manque pas par moment à lui causer des torts. Dans cette situation, seul le pardon l’honore. C’est ce qui fait que je demande au chef de l’Etat de faire preuve de clémence pour la libération de notre frère Bara Gaye ». Avant de déclarer : « au-delà de ça, je ne peux pas dire autre chose. Je laisse la justice faire son travail parce que je crois encore une fois qu’on a une justice indépendante». 

L’ancien ministre délégué s’est également  exprimé sur l’actualité concernant la traque  des biens supposés mal acquis. Et à ce sujet, elle   a pris le contrepied de ses camarades et remplacé les discours guerriers par un ton conciliateur, axé sur la nécessité de contrôle  et reddition  de compte  inhérente  à toute  gestion. « Il ne faut même pas tergiverser sur  ce point ». Se voulant  une patriote convaincue, elle a déclaré que « c’est un acte fort» de la part de l’Etat et qu’elle n’est pas contre. 

D’après elle, c’est un  « engagement à combattre la corruption sous toutes ses formes. C’est vrai que j’ai été membre d’un gouvernement. Mais aujourd’hui, si pour combattre la corruption l’Etat doit poser ce problème de la traque des biens, il le faut. Si on m’appelle dans ce sens, je répondrai ». Car, continue-t-elle, outre la jeunesse, la nation toute entière a besoin de ces sommes d’argent détournées. 

Comme  pour  enfoncer le clou,  Coumba Gaye estime que  tous les Sénégalais de quelque bord que ce soit, doivent adhérer aux mesures du gouvernement de récupérer les deniers détournés. « Au-delà des considérations partisanes, il y a d’abord la nation et le Sénégal ne peut pas se développer dans la corruption. Quel que soit le régime qui est en place, il doit combattre la corruption. Et je suppose jusqu’à preuve du contraire que mes frères de parti impliqués, seront blanchis », tient-elle à préciser. 

Gardant  par ailleurs ses distances par rapport  à  ses compagnons du Pds  qui parlent d’acharnement sur les dignitaires libéraux, elle a fait remarquer qu’un Etat qui veut se développer ne peut pas nier le combat contre la corruption ».a-t-elle dit avant  d’ajouter : « je suis d’accord avec la traque des biens acquis quelle que soit la personne et à commencer par ma propre personne. Parce qu’il faudrait prendre en compte la considération nationale au lieu de la considération individuelle… Pour développer le Sénégal, il faut partir sur de bonnes bases ; c'est-à-dire un Etat de droit et en plus de cela, je suis juriste ».
 

Bamba Toure
 



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook