AFFAIRE KARIM WADE- DP WORLD : MACKY SALL DECIDE A LA PLACE DES JUGES SELON LE PDS


Rédigé le Lundi 10 Juin 2013 à 11:26 | Lu 33 fois | 0 commentaire(s)


Après avoir inculpé et placé notre frère Karim WADE sous mandat de dépôt, pour officiellement présumé être le propriétaire de Dubaï Port World Dakar opérateur du terminal conteneur du port de Dakar, la commission d’instruction de la cour de répression de l’enrichissement illicite a mis cette société sous administration judiciaire et désigné un expert aux fins, entre autres, « d’accomplir les obligations légales des organes de gestion dessaisis… ».


AFFAIRE KARIM WADE- DP WORLD : MACKY SALL DECIDE A LA PLACE DES JUGES SELON LE PDS
Passant outre et en violation flagrante de cette décision de justice le président de la République, qui a fait le serment de veiller au fonctionnement régulier des institutions, a pris et accepté des engagements concernant la société Dubaï Port World Dakar sans en référer ni au juge, ni à l’administrateur judiciaire désigné.
Ce fait, au demeurant particulièrement grave, porte atteinte à la séparation des pouvoirs et constitue une intolérable immixtion du président de la république dans le fonctionnement de la justice. Il constitue également la reconnaissance formelle de ce que notre frère Karim WADE est injustement accusé et que le président Macky SALL a personnellement instrumentalisé les institutions judiciaires de notre pays pour tenter de liquider notre parti et toute forme d’opposition et instituer un régime autoritaire à la place de notre système démocratique.
Dans ces conditions le Parti Démocratique Sénégalais demande aux juges, désavoués par le président de la République, de prendre leur responsabilité et d’en tirer toutes les conséquences pour sauver l’honneur de la république et rétablir dans leurs droits nos responsables injustement accusés. Le PDS demande la libération sans conditions de tous les prisonniers et otages politiques que le président Macky SALL a fait emprisonner pour liquider toute opposition et installer un régime autoritaire. COMMUNIQUE




Publicité



Facebook